Le COBALI a pour mission de protéger, d’améliorer et de mettre en valeur la ressource eau du bassin versant de la rivière du Lièvre, de la rivière Blanche et du ruisseau Pagé, ainsi que les ressources et les habitats qui y sont associés, dans un cadre de développement durable, en concertation avec les acteurs de l'eau, par l'élaboration, la mise en oeuvre et le suivi d'un plan directeur de l'eau.

Besoin d'informations?

Si vous désirez obtenir plus d’information sur le sujet des cyanobactéries et sur la démarche à suivre lorsque vous observez une fleur d’eau de cyanobactérie, visitez le Centre d'information.

Sur le terrain

Agents de sensibilisation
2007-2016

Depuis maintenant dix ans, durant la saison estivale, le COBALI propose des outils techniques et pratiques, de la formation et de l’accompagnement aux municipalités, aux associations de lacs et aux citoyens sur l'ensemble de son territoire.

POUR NOUS JOINDRE

Comité du bassin versant de la rivière du Lièvre

425, rue du Pont,
Mont-Laurier (Québec) J9L 2R6

Téléphone : 819-440-2422

Courriel : info@cobali.org

Nouvelles et évènements

31

août

Une vidéo sur le projet de restauration du ruisseau Pagé

L’organisme Climat Compétences est l’initiateur de capsules éducatives « Parle-moi d’environnement » qui mettent en lumière des projets concrets mis en œuvre par des gens passionnés et engagés de l’Outaouais. Le COBALI participe à l’une des capsules pour parler du ruisseau Pagé. Écoutez le chargé de projets, Pierre-Étienne Drolet, vous expliquer en quoi consiste le projet de restauration de ce magnifique ruisseau qui sillonne principalement les secteurs Buckingham et Masson-Angers de la Ville de Gatineau. https://www.youtube.com/watch?v=PzSCoteGOts



30

août

Boralex invite à nouveau la population pour une autre Journée portes ouvertes

Dans le cadre du projet de remplacement des turbines et de l’augmentation de la puissance de la centrale, des représentants seront présents à Buckingham, le mardi 13 septembre prochain pour présenter le projet et répondre aux questions. Pour plus de détails, cliquez sur le titre de la nouvelle.



22

août

Le COBALI vous invite à une activité au réservoir Kiamika le 27 août

Le samedi 27 août prochain, entre 10 h et 16 h, un bateau fera la navette entre la pourvoirie Cécaurel et l’île de la Perdrix Blanche. Sur l’île, Sara Marmen et Pierre-Étienne Drolet, biologistes respectivement au Parc régional Kiamika et au COBALI, vous feront découvrir les riches habitats terrestres et aquatiques du réservoir Kiamika et de l’île de la Perdrix Blanche. Cette île fait partie d’une réserve de biodiversité projetée et abrite aussi une forêt ancienne. Venez parfaire vos connaissances en écologie tout en découvrant un site enchanteur et des sentiers pédestres!



15

août

Le COBALI vous invite à participer au Défi des Grands Bassins Hydrographiques (DGBH)

Il s’agit d’un projet financé par Patrimoine canadien et réalisé par Waterlution, qui est lancé depuis le 5 juillet dernier. Conçu par des jeunes pour des jeunes, le DGBH a comme objectif de montrer à quel point l’identité des Canadiens est liée aux bassins hydrographiques — du savoir traditionnel autochtone aux pratiques occidentales. Une série de défis, de webinaires et d’actions communautaires directes attendent les jeunes de moins de 30 ans des communautés canadiennes pour découvrir l’histoire de nos grands bassins hydrographiques. Ces défis commencent en ligne et entraînent des actions communautaires directes, où les participants mettent au point des réalisations créatives afin de faire participer leur communauté. L’inscription se termine le 14 septembre 2016, à 20 h.



19

juil

Le projet pilote « Vitrine de démonstration de bandes riveraines élargies en milieu agricole » entame sa 3e année au ruisseau Lanthier

Depuis deux ans le COBALI et ses partenaires évaluent la croissance de différentes espèces d’arbres et d’arbustes plantées le long des rives du ruisseau Lanthier, un tributaire du lac des Îles dont la qualité de l’eau est problématique. Les résultats seront connus en 2017. (cliquez sur le titre de la nouvelle pour lire le communiqué de presse)




Avec la participation financière du ministère du
Développement durable, de l’Environnement et des Parcs